Menu

Un pôle de compétence en élevage




Le pôle de compétences en élevage à la station vise à associer, en un même lieu, différents partenaires autour d'un enjeu commun, celui d'inscrire la dynamique économique des filières insulaires d'élevage dans une perspective de développement durable.

Chiffres clés
- Un troupeau de 200 brebis de race Corse suivi en contrôle laitier.
- Un domaine de 52 hectares de surface fourragère dont 20 hectares irrigués et 30 hectares en cours de mise en valeur.

 

Haras de boucs

Un haras de boucs de race Corse a été mis en place, répondant à une attente forte des professionnels afin de fournir aux élevages des boucs de sélection choisis sur critères laitiers maternels et présentant des garanties sanitaires. Des contrôles de filiation sont également réalisés. Ils sont achetés par l’ODARC à l’âge de 4 mois (180€). Ils sont ensuite élevés au pôle de compétences en élevage d’Altiani durant plus d’un an. Durant cette année, des suivis de croissance (pesée mensuelle) et sanitaire stricts sont réalisés, permettant leur revente pour la saillie à l’âge d’un an et demi (180€ également). Des travaux d’aménagement du bâtiment existant et de mise en valeur des espaces dédiés aux boucs ont donc été engagés sur la station de l’ODARC pour pouvoir conduire au mieux ce haras. En 2020, 21 boucs ont été ramassés et seront vendus le 20 mai 2021. En 2021, 24 boucs ont été ramassés.


 

IGP Cabri de Corse

Un travail sur l’IGP Cabri de lait de Corse - Caprettu di Corsica est en cours. La viande de cabri de lait de Corse, traditionnellement consommée au cours des fêtes de Noël et de Pâques, est peu à peu à reléguée au second plan du fait, notamment, de l’apparition de nouveaux modes de consommation (produits prêts à cuire ou précuits, pièces découpées, perte de savoir-faire concernant sa préparation, etc.). Pour raviver l’intérêt des consommateurs, l’Associu I Capraghji Corsi en collaboration avec l’ODARC a décidé de reprendre la démarche de certification IGP Cabri de lait Corse entreprise par l’association Capra Corsa. Ainsi, quatre réunions auxquelles ont participé les différents acteurs de la filière (INRAE, Chambres d’agriculture, GDS, INAO) ont été organisées pour engager un travail sur le cahier des charges de production. En parallèle, il a été décidé d’améliorer notre connaissance objective du produit. Dans ce cadre, un stagiaire de l’Université de Corse a été sollicité pour mener une étude visant à décrire les carcasses de cabris produites à Noël et à Paques et de les mettre en relation avec les systèmes de production existants. Une enquête a été réalisée auprès d’un échantillon d’éleveurs de chèvres Corses afin d’identifier, avec la plus grande diversité possible, les critères qui leurs paraissent essentiels pour qualifier le produit ainsi que les paramètres qui régissent sa production. Par ailleurs, les carcasses d’un grand nombre de cabris ont été évaluées en abattoir sur la base des grandeurs suivantes : âge d’abattage, poids carcasse, poids vif et pertes vif/carcasse. Ces évaluations ont conduit à une première définition de classes de produits, lesquelles devront encore être discutées. Elles ont également permis la création d’une grille de classification de leur état d’engraissement. Enfin, en première approximation, il n’a pas été identifié de relation significative entre les paramètres mesurés et les différents systèmes d’élevage enquêtés. Ce travail doit servir de support à de prochaines études visant à explorer les caractéristiques du cabri, voire susciter des débats autour des caractéristiques souhaitées pour l’IGP Cabri de lait de Corse.
Une étude complémentaire a été programmée pour la campagne 2021-2022. Lors des abattages de Noël 2021, de nouvelles mesures ont été réalisées sur 84 cabris : poids carcasse, état d’engraissement, couleur. De plus, des prélèvements de tissus adipeux internes et externes ont été réalisés. Un nouveau stagiaire a intégré l’ODARC en janvier 2022 afin de participer à ce travail plus orienté sur la qualité nutritionnelle du produit. Il s’agit de mettre en relation le profil en acides gras des tissus adipeux prélevés sur les carcasses de cabris et certains facteurs qui pourraient avoir une influence sur ce profil, dont la composition du lait des mères, elles-mêmes en relation avec les conditions d’élevage (rationnement, étage de végétation, etc.). En parallèle, l’ODARC a acheté 12 carcasses à 2 éleveurs afin de réactualiser le profil sensoriel du cabri de lait de Corse, analyse qui sera réalisée par l’Institut de l’Elevage au printemps 2022.

 

Rédigé le Mardi 29 Mars 2022 à 18:53 | modifié le Mardi 29 Mars 2022





ODARC BASTIA
av Paul Giacobbi
Montesoro
20601 Bastia

Tel : 04 95 30 95 30
Fax : 04 95 33 86 05

ODARC AJACCIO
U Ricantu,
Route de Campo dell Oro
20090 Ajaccio

Tel : 04 95 29 26 90

Courriel : odarc@odarc.fr